Kingdom, des zombies à la mode médiévale sud-coréenne

Et voilà encore une série originale Netflix mélangeant les genres. Ici, horreur et drame historique fusionnent avec finesse et brio. Kingdom aka Kingdeom (Kim Eun-hee et Kim Seong-hun, 2019) montre, encore une fois, le génie du cinéma sud-coréen. Un genre horrifique tenace et surprenant à vous faire frémir lorsque le crépuscule arrive. D'une trame historique et politique, Kingdom nous transporte dans un monde médiéval-fantastique à l'allure d'un bon livre de Stephen King.

Arang, un thriller fantasmagorique

Long-métrage d'horreur sud-coréen, Arang (Ahn Sang-hoon, 2006) nous propulse au milieu d'une enquête policière prise en main par la détective So-young et son jeune partenaire, Hyun-ki. En découvrant une affaire sur plusieurs meurtres étranges liées à la mort d'une mystérieuse jeune fille de dix ans, les deux policiers débarquent dans un petit village que l'on dit hanté.

10 films sud-coréens à savourer !

Très dynamique, le cinéma sud-coréen ne cesse d’intéresser les spectateurs du monde entier. Même si la majorité des productions cinématographiques sud-coréennes visent en majorité un jeune public (l'expansion des drama coréens humoristiques ou à l'eau de rose) et de natifs (productions de films classiques basés sur les traditions et la culture coréenne), une nouvelle vague de réalisateurs modernes a permis au cinéma sud-coréen de prendre son envol dans les années 2000.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑