Ne me tue pas, entre romance et bain de sang

Après s’être fait la promesse de se retrouver, Mirta (Alice Pagani) et Robin (Rocco Fasano), deux adolescent.e.s éperdument amoureux.ses vont mettre fin à leurs jours à cause d’une overdose. Jusqu’ici, tout semble être un scénario d’un film d’ados mêlant drogue et histoire d’amour, comme on en a l’habitude de voir sur Netflix. Cependant, un événement va changer le destin de la jeune fille qui va se réveiller du monde des morts désormais contrainte à manger de la chair humaine pour ne pas laisser son corps entrer en stade de décomposition. Coincée dans un monde assoiffé de violence, Mirta va devoir échapper à un groupe de personnes qui en ont après les « mort.e.s-vivant.e.s ». Mais la jeune amoureuse n’en oublie pas pour autant sa quête de retrouver coûte que coûte celui qu’elle pensait ne jamais être capable de la trahir.

Le film Ne me tue pas de son titre original Non mi uccidere est un long-métrage italien réalisé par Andrea De Sica et Giacomo Mozzariol inspiré du roman du même nom écrit par l’autrice Chiara Palazzolo. Ce film sorti sur le grand écran en 2021 mêle à la fois amour et univers surnaturel. Derrière la caméra, nos deux réalisateurs nous proposent des décors sombres et lugubres de la nouvelle vie de Mirta, contrastés avec des flash-backs de son passé réalisés dans des atmosphères beaucoup plus lumineuses. Une opposition qui plonge le public dans la nostalgie que ressent Mirta en ce qui concerne son passé. Une bande sonore signée par The Weeknd « Blinding Lights », nous montre tout de suite le côté contemporain de ce film, ce qui peut surprendre, car on imagine souvent que les films d’horreur se déroulent dans de vieux manoirs. Nous pouvons également tirer notre chapeau à l’équipe de maquillage qui arrive très bien à retranscrire à l’écran cet effet de décompositions des ressuscité.e.s qui nous répugnent tant, grâce à des maquillages plus vrai que nature. Ce film ne semble pas montrer beaucoup d’effets spéciaux, par exemple, lorsque Mirta se transforme, seule son expression faciale et la couleur de ses yeux changent, une caractéristique de ce film qui le rend davantage réaliste.

La pièce maîtresse de ce film, est la relation qu’entretiennent Mirta et Robin. Une relation que nous pouvons suivre de leur rencontre jusqu’à leur mort grâce aux différents flash-back énoncés ci-dessus. Ces bonds dans le temps nous permettent de comprendre la raison pour laquelle les deux tourtereaux sont si obsédés l’un par l’autre. Mirta est une fille assez discrète qui va croiser les yeux de Robin, un bad boy ténébreux qui n’a aucune limite. Ce dernier va lui faire découvrir un univers encore inconnu pour elle rythmé par les vices de la société. Mirta va apprendre à lâcher prise en le suivant dans ses aventures les plus folles et dangereuses, l’emmenant même jusqu’à la mort. Quelques scènes érotiques se mêlent à l’intrigue, un choix audacieux de nos réalisateurs afin de montrer au public, ce lien et cette tension si forte qui lient nos deux protagonistes ensemble. Ces flash-backs sont ainsi un outil utilisé pour rapprocher le.la téléspectateur.rice et de leur permettre de rentrer dans l’intimité du couple, afin qu’iels puissent s’y identifier. Faire mourir les deux personnages principaux au début de l’intrigue ? Un remake de Roméo et Juliette version moderne ? Un pari osé qui peut en surprendre plus d’un.e, mais qui prend tout son sens au fur et à mesure du film.

Andrea de Sica et Giaccomoé Mozzariol mettent à l’honneur la femme, en effet, Mirta est perçue comme une femme battante qui ne craint pas d’affronter une horde d’hommes, spoiler alert : elle les a mis K.O. vous l’aurez donc deviné, nous allons retrouver ici le trope de la final girl. Avec un peu de recul, ce film à quelques similitudes avec la saga Twilight. Vous appréciez les histoires à l’eau de rose mélangées au surnaturel, foncez sur Netflix !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :