Top 8 des films musicaux qui rock

Tommy, film britannique réalisé par Ken Russel en 1975

Tommy est un jeune homme d’une vingtaine d’années devenu sourd-muet et aveugle suite au choc de la perte de son père assassiné sous ses yeux. Mais lorsqu’il passe à travers un miroir, il semble être guéri, rendant la foule hystérique.

Basé sur l’album du groupe mythique The Who, Tommy est un opéra rock armé d’une folie seventies inégalée. Une innocence à fois volontaire et involontaire sublimée par la voix sensuelle de Roger Daltrey.

Jésus Christ Superstar, film américain réalisé par Norman Jewison en 1973

Un groupe de jeunes comédien·ne·s s’apprête à retracer les sept derniers jours de la vie de Jésus en musique, en passant de Marie Madeleine à Judas. Un passage dans leurs vies d’artistes qui les bouleversera à jamais.

Un opéra rock enchanteur débordant de symbolismes. Jésus Christ Superstar évoque les derniers jours de la vie de Jésus avec grande sensibilité et créativité.

Hair, film américain réalisé par Milos Forman en 1979

Avant de partir pour le Vietnam, Claude Bukowski se fait une petite virée à New York où il tombera amoureux. Il tentera de conquérir le cœur de sa bien-aimée avec l’aide d’une bande de hippies.

Sans doute le film musical le plus représentatif de l’ère hippie. Les textes sont provocateurs et la scénographie originale. Le symbole d’une contre-culture pacifiste et pleine d’amour dans tous les sens du terme.

Phantom of the Paradise, film américain réalisé par Brian De Palma en 1974

Winslow Leach, compositeur timide est défiguré, tente de se venger de son ancien directeur de maison de disques. Se cachant derrière un masque et un costume, il s’introduit dans le temple musical du producteur pour faire un pacte avec lui.

Kitch et fantasmagorique à la fois, Phantom of the Paradise est une petite perle dans la filmographie de Brian de Palma, qui un an auparavant nous avait tourmenté·e·s avec Sœur de sang en 1974. Un œuvre musicale envoutante que l’on doit également aux brillantes interprétations de ses protagonistes.

The Wall, film britannique réalisé par Allan Parker en 1982

Star de la musique rock et toxicodépendante, Pink revit des épisodes traumatisants de sa vie, le menant à la décadence et à la folie.

La bande originale de The Wall est l’album le plus connu des Pink Floyd pour le grand public. Une critique de la société et des dessous du monde du spectacle qui peut parfois mener à des issues tragiques. The Wall est un pur chef d’œuvre.

The Rocky Horror Pictures Show, film musical américain réalisé par Jim Sharman en 1975

Afin de glorifier leur amour, Brad et Janet rendent visite à leur professeur Dr Scott. Mais sur le chemin, ils se perdent et décident d’utiliser le téléphone d’un étrange château où le duo est accueilli par un certain Riff Raff, domestique de l’extravagant Dr Frank-N-Furter.

Petit bijou du septième art, merveilleusement réalisé et interprété, The Rocky Horror Pictures Show est l’une des comédies musicales la plus appréciée par les amateurs du genre. Bourrée de références en tout genre, elle représente parfaitement le terme « film culte ».

Absolute Beginners, film britannique réalisé par Julien Temple en 1986

Colin, photographe, tombe éperdument amoureux de Suzette, styliste de mode. Leur amour se dessinera à base de musique et de rivalité.

Absolute Beginners est un film musical encore trop méconnu, qui vaut amplement le détour. Avec une ambiance jazzy où se mêlent danse, musique et rivalité de bandes, tout est orchestré de façon cohérente. Et sans oublier la Bande Originale dont le titre éponyme est interprété par David Bowie.

Tenacious D et le médiator du destin AKA Tenacious D in The Pick of Destiny, film américain réalisé par Liam Lynch en 2006

Issu d’une famille chrétienne, JB est depuis son plus jeune âge un grand fan de Rock, ce qui désolera son père au point de d’arracher tous les posters de ses idoles. Cela n’empêchera pas le jeune homme à partir pour Hollywood et percer le mystère de la musique.

Grâce au talent du déjanté Jack Black, ce petit bijou à la sauce hard rock est un film culte pour tou·te·s les fans de ce genre musical. Et la présence de Ronnie James Dio (du groupe Dio) et de Meat Loaf ne fait que confirmer son statut.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :