Fate/Grand Order: Zettai Majuu Sensen Babylonia, la cité d’Uruk en péril

Adaptation du célèbre jeu free to play japonais du même nom sur mobile, la série, Zettai Majuu Sensen Babylonia, du studio CloverWorks vient ajouter encore une pierre au majestueux édifice Fate.

Après Fate/stay night : Unlimited Blade Works (un remake de la série originale de 2006), Fate/Apogrypha (mettant en scène une guerre du Saint Graal à 14 servants avec une Jeanne d’Arc en prime) et Fate/last encore (se déroulant des milliers d’années après notre ère dans un espèce de satellite ayant capturé toutes les âmes de l’humanité), cet univers mythique revient avec un premier film, Fate/Grand Order, qui met en place les bases de l’intrigue de Grand Order : Chaldea, une organisation secrète utilise le pouvoir des pactes entre Masters et Servants dans le but de sauver l’humanité de l’extinction. Notre héros principal, Fujimaru, faisant équipe avec une jeune fille du nom de Mash mi-humaine mi-servant (de type Shielder) sera propulsé à différentes époques de l’histoire humaine pour stopper les singularités apparaissant et détruisant tout sur leur passage.

L’avant-dernière étape de leur voyage est racontée dans la série, Zettai Majuu Sensen Babylonia, qui se déroule pendant ce qui sera nommé l’ére des dieux, à l’époque d’Uruk, première ville de l’humanité, dirigée par le souverain Gilgamesh, devant faire face à la menace de l’Apocalypse et des monstres sanglants venus réduire en miettes ce qui reste d’une humanité, cachée à une veille époque entre les murs de la cité sumérienne. Des ennemis aux ordres d’une triade de déesses inconnues sur qui il faudra enquêter…

Mais quel plaisir pour les fans de cet univers de Type-Moon ! Un Gilgamesh dans toute sa splendeur, une Rin Tosaka transformée en la grande déesse Ishtar et son pendant souterrain, la déesse Ereshkigal, un Merlin taquin et mystérieux, des divinités de tout le globe, des héroïnes et héros mythologiques et des combats épiques (parfois un peu trop même).

Il s’agit de la première fois dans l’univers de Fate où des divinités apparaissent clairement dans l’intrigue et où elles sont positionnées dans l’ordre du monde (pouvant devenir des servants à l’instar des héros et héroïnes mythiques de l’humanité, elles apparaissent à la fois comme outils et personnages mais aussi comme background essentiel à l’univers, et comme lois immuables qui régissent l’ancienne Mésopotamie).

Encore un tour de force de Type-Moon, qui surprend malgré un bon nombre de séries et de jeux à son actif, et qui réactualise l’univers de Fate en y ajoutant sans cesse de nouveaux éléments épiques et originaux. Pour notre plus grand plaisir 🦄

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :