Top 5 des films de genre à la mexicaine

Santa Sangre, film italo-mexicain, réalisé par Alejandro Jodorowsky en 1989.

Hanté par son enfance traumatisante dans un cirque, Felix décide après des années d’enfermement dans un hôpital psychiatrique, de rejoindre sa mère, membre de la secte du Santa Sangre.

Jodoroswky, réalisateur de la marge, ayant construit toute son œuvre cinématographique à base de provocations, dépeint dans Santa Sangre une parabole visionnaire de la vie et de la mort.

SantaSangre

Ne nous jugez pas aka Somos lo que hay, film mexicain réalisé par Jorge Michel Grau en 2010.

Un père de famille décède, laissant ses enfants et sa femme meurtris. Cette famille doit alors survivre d’autant plus qu’un mal les rongent, le cannibalisme.

Moins connu que son remake américain en 2013, ce drame familial utilise le genre horrifique pour rendre compte de la dure réalité de l’abandon et de la survie d’adolescents qui sont contraints à grandir par eux-mêmes.

NeNousJugezPas

Alucarda aka Alucarda, la hija de las tinieblas

, film mexicain réalisé par Juan López Moctezuma en 1977.

Dans un couvent, où vivent des orphelines, Justine est une nouvelle venue. Elle se lie instantanément d’amitié avec Alucarda, jeune fille étrange et ténébreuse, qui semble garder en elle des forces maléfiques.

Alucarda, film mystique des années 1970, détruit les codes du cinéma d’alors. L’esthétique de l’œuvre est régie par la damnation des deux protagonistes, cherchant une des réponses sur leur origine diabolique.

Alucarda

Even the wind is afraid aka Hasta el viento tiene miedo, film mexicain réalisé par Carlos Enrique Taboada en 1968.

Dans un collège pour filles, Claudia, l’une des pensionnaires, est dérangée par d’atroces cauchemars, qui deviennent vite des visions, impliquant une jeune femme qui se serait suicidée quelques années auparavant dans cette sinistre habitation.

Un film de fantôme angoissant, incluant des éléments typiques du genre. Hasta el viento tiene miedo est souvent considéré à juste titre comme l’un des films précurseurs du cinéma d’horreur mexicain.

EvenWindIsAfraid

The Similars aka Los Parecidos, film d’horreur mexicain réalisé par Isaac Ezban en 2015.

Un soir d’orages, Ulises se retrouve coincé dans une station de bus. En regardant autour de lui il se rend compte de ne pas être le seul et remarque que des événements étranges en eux commencent alors à se manifester.

Utilisant des couleurs sombres avec homogénéité, The Similars est tout autant un film d’horreur qu’un film de science-fiction. Il rend sans aucun doute hommage à la quatrième dimension, avec une touche originale et moderne.

TheSimilars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s