6 films inspirés d’Edgar Allan Poe

L’emmurée vivante, réalisé par Lucio Fulci, 1977.

EMMUREE VIVANTE

Virginia possède des dons de clairvoyance depuis toute petite. Un jour, alors qu’elle restaure une ancienne demeure appartenant à la famille de son compagnon, elle est hantée par la vision d’une femme emmurée. En creusant dans l’un des murs de la maison, elle découvre qu’un cadavre y réside et en enquêtant, elle découvrira la terrible vérité. Cette oeuvre est inspirée de la nouvelle Le chat Noir de 1843.

Roger Corman, grand spécialiste pour adapter Edgar Allan Poe au cinéma, a réalisé La chute de la maison Usher, 1960.

CHUTE MAISON USHER

Afin de retrouver sa fiancée Madeline Usher, Philip Winthrop décide de se rendre à la maison des Usher, où se trouve sa bien-aimée. Mais le frère de cette dernière s’y oppose, l’avertissant d’une malédiction touchant quiconque tentera une union avec la famille Usher. Les deux amoureux tentent alors de s’échapper de cet endroit infortuné. Ce film est inspiré de la nouvelle La Chute de la maison Usher de 1839.

La Tombe de Ligeia réalisé par Roger Corman, 1964.

TOMBE LIGEIA

Après la mort de son épouse, sir Verden Fell se remarie avec lady Rowena. Au fur et à mesure de leur relation, il se rend compte que sa nouvelle épouse ressemble étrangement à la défunte. C’est alors qu’il doit faire face à une série d’événements incompréhensibles. Il s’agit de l’adaptation cinématographique de la nouvelle Ligeia de 1838.

Deux yeux maléfiques (film en deux épisodes) de Dario Argento et George A. Romero, 1990.

DEUX YEUX MALEFIQUES - LE CHAT NOIR

La Vérité sur le cas de Monsieur Valdemar de Geoges A. Romero.

Alors que le riche Monsieur Valdemar décède, sa femme et le docteur de la famille Robert Hoffman voulant récupérer un héritage, hypnotisent le pauvre Valdemar mais ce ne sera non sans conséquences. Cette partie est tirée de la nouvelle La Vérité sur le cas de M. Valdemar de 1845.

Le chat noir de Dario Argento.

Roderick Usher est un photographe fasciné par les évènements glauques. Sa compagne est inquiète de la disparition du chat noir qu’elle a recueilli et que son fiancé détestait. Un jour elle tombe sur un magazine d’Usher où elle reconnait son chat, elle fait alors le lien entre Roderick et la disparition du félin. Cette partie est inspirée de la nouvelle Le chat Noir de 1843.

Affiche du film Deux yeux maléfiques ❤

The Crow réalisé par Alex Proyas, 1994.

THE CROW

Le jeune couple, Eric Draven et Shelly Webster, prêt à se marier se fait torturer et assassiner en pleine nuit par un gang de l’inquiétante ville où les amoureux vivent de peu. Alors qu’un corbeau s’est posé sur la tombe d’Eric, il se retrouve être ressuscité et est prêt à assouvir sa terrible vengeance. Ce film est inspiré du poème Le Corbeau de 1845.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :